AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Quitte soudainement le cours [Alexandrina]

Aller en bas 
AuteurMessage
Park Jun Ji

Park Jun Ji

Messages : 198
Quitte soudainement le cours [Alexandrina] V8mxxk
Liens Pratiques : Fiche | • Relations | • Topics

Age : 22 *trouve que le temps passe vite*
Nationalité : Korean
Formation : 3.B
Sexualité : Bisexuel - On dit que je suis touche à tout
Situation : Moi je dis vive la solitude hein xD

▪ ---- ▪
Taux de popularité:
Quitte soudainement le cours [Alexandrina] Left_bar_bleue0/0Quitte soudainement le cours [Alexandrina] Empty_bar_bleue  (0/0)
Sujet ?! : A discuter

Quitte soudainement le cours [Alexandrina] Empty
MessageSujet: Quitte soudainement le cours [Alexandrina]   Quitte soudainement le cours [Alexandrina] EmptyLun 1 Mar - 16:08

    Sa journée avait tranquillement commencée, comme d’habitude ou presque. Il avait repris les cours en fin de semaine dernière après sa petite absence, son rétablissement était pratiquement complet maintenant. Il faut dire qu’il s’était un peu ennuyé chez lui, même si il avait pu s’occuper de son petit cousin et qu’il avait eu des petites visites aussi. Surtout de Young Ki, ce n’était pas parce qu’il s’était soucié de lui, mais parce qu’il voulait voir Mi Souk plutôt. Il savait que son ami était un peu gaga de son petit cousin, il suffisait simplement de le voir agir pour comprendre. Jun Ji aussi aimait bien son cousin, mais il faisait souvent genre qu’il était un petit poids. Enfin, il venait d’avoir un moment de distraction par rapport au cours en pensant à cela, mais il se remit vite dans le bain. Il avait songé en regardant par la fenêtre, il faisait assez beau mais au loin les nuages étaient présents. Tant qu’ils n’arrivaient pas jusqu’ici, c’était parfait, parce que Jun avait envie d’un peu de soleil pour une fois. Malheureusement, il était loin de se douter que les nuages allaient rapidement couvrir son petit soleil du jour. Le premier cours se passa comme sur des roulettes, si ce n’est que le professeur le repris une fois parce qu’il « rêvait » de nouveau … Lorsque le professeur l’avait capté, Junnie avait une main posée à ses lèvres tout en repensant encore au baiser que Cheong Han lui avait donné, ça avait été si soudain pour lui qu’il en était encore gêné maintenant. Bref ! Il ne devait pas se prendre la tête pour un simple bisou, de plus il en avait eu d’autres dans sa vie, alors bon ça ne faisait rien qu’un de plus. Sa classe et lui-même, avait maintenant changé de cours, cette fois-ci Jun Ji allait essayer de se concentrer un peu plus. Mais c’était sans compter sur madame la malchance, elle se décida de frapper à nouveau maintenant. D’un coup les nuages étaient apparu pour lui, après seulement quinze minutes de cours, son humeur avait totalement changée. Ne lui demandez pas comment, il était lui-même incapable de l’expliquer. Enfin, il tenait en ne parlant pas et en restant dans son coin, il ne répondait même pas à son camarade qui lui demandait un renseignement, ou sûrement de lui passer quelque chose. Ce fut la remarque qu’il fit quelques secondes plus tard qui fit exploser le jeune homme, son camarade lui avait lancé une petite insulte. Ah il voulait une gomme, il allait l’avoir, foi de Jun Ji qui la lui tira en pleine tête à moi d’un mètre de distance après l’avoir regardé du coin de l’œil. Ensuite, il fourra ses affaires dans son sac tandis que l’élève râlait que cela faisait mal, pourtant Junnie n’avait rien senti, mais alors rien du tout. Le professeur commençait déjà à engueuler Jun mais celui-ci le fit se taire juste en un regard, le genre de regard noir qu’il avait dans ces moments là et qui suffisait à dissuader même les plus audacieux. Tandis que le professeur ne savait que faire, il quitta la salle après avoir soupiré d’agacement, ils étaient tous chiant d’un coup. Il ne se gêna d’ailleurs aucunement pour le dire en sortant de la salle de classe.

    Jun Ji : « Pfff … Font tous chier ici … »

    Il était maintenant de le couloir, en train de marcher d’un pas assez énervé, il aurait donner n’importe pour avoir quelque chose pour taper dedans … Ou même quelqu’un qui lui aurait un peu trop fait chier, mais il n’y avait personne. Il avait laissé son sac par terre et il le faisait avancer à coup de pied, comme si il tirait dans une pierre, sauf que le sac était vachement plus gros et plus lourd aussi. Après quelques minutes à déambuler dans les couloirs comme ça, il se décida enfin à le ramasser pour descendre d’un étage. Il fallait qu’il sorte d’ici, sinon il allait déverser sa colère inutile sur le premier venu. Un peu plus loin, il vit quelqu’un arriver vers lui au loin, il se demandait bien qui pouvait traîner dans les couloirs en plein milieu des heures de cours … Une surveillante bien sûr, il ne pouvait pas trouver pire en ce moment, elle allait certainement lui faire la morale, et lui n’allait pas se gêner pour la remballer comme il fallait, même si elle, ne faisait que son travail. Il s’était stoppé un instant puis avait continué d’avancer, d’un peu un peu moins nerveux maintenant, et lorsqu’il était arrivé au niveau de la surveillante, il s’était un arrêté. Elle s’était arrêtée juste avant lui, d’où son geste, il aurait pu la tracer mais il voulait voir ce qu’elle avait à lui dire.

    Jun Ji : « Je suppose que c’est pour me demander ce que je fais là ? »

    Il avait dit ça d’un ton assez agacé, et il avait ensuite posé son regard noir sur la surveillante, il l’avait déjà croisé une ou deux fois, mais seulement dans les bons moments. Et encore, ils n’avaient jamais parlé, il aurait sans doute aimé que ça continu ainsi, mais maintenant il était trop tard pour faire marche arrière. Et puis, elle allait s’en prendre plus que lui, c’était certain, elle aurait beau l’engueuler ou autre, il s’en fichait totalement. Il allait d’ailleurs le lui faire savoir bien vite.

    Jun Ji : « Je tiens à vous préciser que ce n’est pas la peine de me réprimander, oui, j’ai quitté mon cours sans autorisation. Et honnêtement, je me fou complètement de ce que vous pensez, tant que vous ne me faites pas chier avec ce règlement complètement pourri et que je peux partir. Et le mieux serait vraiment que je m’en aille … »

    Il s’était encore montré assez poli là il trouvait, aucune insultes pour elle, il avait fait fort. Il l’avait regardé tout le long avec ce regard extrêmement noir, qui voulait bien dire qu’elle devait le laisser tranquille. Il avait réajusté son sac maintenant, et il avait recommencé à avancer pour lui passer à côté et enfin s’en aller tranquille. Si seulement elle le laissait partir …
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hasami Alexandrina

Hasami Alexandrina

Messages : 59
! Deep Change !
Liens Pratiques :
My story...
My links...
Topics with....

Age : 21 ans pour le moment
Nationalité : Japonaise & Americaine
Formation : Surveillante à l'université
Chambre : J'aimerais un colocataire pour m'aider à payer le loyer de mon appartement... T___T
Sexualité : Hétérosexuel - L'opposé m'attire
Situation : Célibataire

▪ ---- ▪
Taux de popularité:
Quitte soudainement le cours [Alexandrina] Left_bar_bleue0/0Quitte soudainement le cours [Alexandrina] Empty_bar_bleue  (0/0)
Sujet ?! : A discuter

Quitte soudainement le cours [Alexandrina] Empty
MessageSujet: Re: Quitte soudainement le cours [Alexandrina]   Quitte soudainement le cours [Alexandrina] EmptyMar 2 Mar - 12:34

Spoiler:
 


La journée avait mal commencé pour notre surveillante qui comme d’habitude, prenait son mal en patience, comptant chaque jour sur le calendrier de son agenda les quelques jours de travail qui lui restaient avant ses cinq jours de congés qu’elle attendait avec grande impatience. Plus que deux jours, avait-elle marmonné, le visage collé contre son agenda. Dans le bureau des surveillants ce matin-là, régnait comme d’habitude [ou presque] un brouhaha infernal. Le plus jeune surveillant [blottit sur une chaise, l’air désespéré] stressait à l’idée de passer un savon à un étudiant de première année avec qui il n’était pas en bon terme et à qui l’autorité de celui-ci avait du mal à passer sur l’élève. Une autre surveillante, une jolie jeune fille d’âge plus avancé que le premier, lui apportait un café et tentait de le rassurer par des mots réconfortant en se servant de ses propres expériences pour l’aider à résoudre son conflit avec l’étudiant. Le reste des surveillants se préparaient à faire leur ronde dans l’université, d’autre photocopiait certaine chose dont Alexandrina ne se préoccupait pas et d’autres discutaient de leur journée passée la veille aux cotés des étudiants.

Notre surveillante évitait d’écouter leur discussion qui lui semblait vraiment ennuyeuse, sans variante d’un jour à l’autre. Ils parlaient souvent des mêmes élèves, ceux qui leur posaient le plus de problème et s’autorisaient même parfois à « cracher » sur leur dos de façons impolies et incorrects. La première semaine après la rentrée, Alexandrina avait surpris une conversation entre les surveillants au sujet d’un élève qui s’était fait viré l’année passé pour avoir frappé une surveillante au visage. Ce qui l’avait surpris ce n’était pas vraiment le pourquoi du comment s’était arrivé, ce sont les surveillants eux-mêmes, qui la surprenaient. Ils parlaient de lui d’une façon tellement déplacé et injurieuse qu’elle comprit qu’aucun d’entre eux n’avait vraiment sa place à Yonsei. Au fil des semaines, elle constata combien elle ne supportait pas ses collègues de travail car aucun ne faisait abstraction à tout ça. De vraies langues de vipères. Elle avait très bien compris le discours de Young Ki quelques jours auparavant : Il avait été odieux et l’avait mit dans le même panier que les autres, une vraie sorcière lui avait-il dit. Pourtant, elle s’estimait quand même différente de ses collègues puisqu’elle détestait sincèrement les entendre parler des élèves de façon si ingrate. D’ailleurs, elle ne se dérangea pas de dire avec franchise ce qu’elle en pensait dans le bureau mais on lui répondit qu’elle n’avait pas suffisamment d’expérience dans son travail et à Yonsei pour comprendre pourquoi ils s’autorisaient à entretenir ensemble ce genre de discussion. Voyant que les réactions de ses collègues n’étaient pas très positives, elle se résigna à insister à leur faire comprendre que leur comportement était indigne et même mais cela elle le gardait pour elle, très écœurant.

Pour en revenir à cette matinée, elle n’avait pas été bonne depuis la nuit qui la précédait. Cette nuit-là avait été vraiment très courte pour Alexandrina qui avait passé sa nuit à se retourner dans tout les sens sous la couette de son lit. Elle n’avait pas dormit de la nuit. La raison elle ne l’avait pas trouvé, elle n’était pas malade et rien dans ses pensées ne l’empêchait de fermer l’œil et pourtant son corps semblait ne pas trouver le repos. Au matin, son réveil sonna comme d’habitude à 5h30. Peut-être avait elle dormi une heure tout au plus. Quand elle monta dans le bus qui était censé la conduire à Yonsei, elle faillit tomber de fatigue sur une vieille dame collée contre la vitre mais elle se fit rattraper à temps par quelqu’un qu’elle n’eue même pas le temps de remercier puisqu’il l’avait retenu mais était descendue du bus à son arrêt au moment même ou elle se retournait. Ce fut les premiers effets de sa mauvaise nuit et encore, ce n’était pas finit. Arrivé au bureau, elle avait trébuché contre une plante et s’était cassé la figure contre le dossier d’une chaise. Heureusement personne n’avait été présent lors de cette chute grotesque ! xD En se relevant elle marmonna quelques injures contre la maudite plante puis elle marcha très lentement jusque son bureau. Peu à peu les surveillants entraient et Alexandrina balbutiait à chacun un bonjour presque incompréhensible. Quand tous furent présents, elle consultât enfin le calendrier de son agenda et après quoi, elle se leva d’une façon très nonchalante de son bureau pour prendre le chemin des couloirs. Les cours commençaient et les élèves entraient chacun dans leur classe respective. Une quinzaine de minutes plus tard, elle se sentit vraiment comme sur un nuage et elle commença vraiment à s’inquiéter de son état qui ne lui ressemblait pas. Un jeune homme arrivait de loin et elle eu beaucoup de mal à bien percevoir les traits de celui-ci, ses yeux étaient mi-clos, presque prêt à se fermer. Quand le jeune homme [il en était un, elle en était presque sur même si elle le voyait à peine] arriva à sa hauteur, elle du faire un geste pour l’arrêter. Elle allait parler mais celui-ci ne lui en laissa pas le temps.

Jun Ji : « Je suppose que c’est pour me demander ce que je fais là ? »

Elle essaya de dire quelque chose de toutes ses forces mais aucun son ne sortit de sa bouche.

Jun Ji : « Je tiens à vous préciser que ce n’est pas la peine de me réprimander, oui, j’ai quitté mon cours sans autorisation. Et honnêtement, je me fou complètement de ce que vous pensez, tant que vous ne me faites pas chier avec ce règlement complètement pourri et que je peux partir. Et le mieux serait vraiment que je m’en aille … »

La voix de l’étudiant dans la tête d’Alexandrina avait l’effet d’un électrochoc à chaque mot qu’il prononçait et elle en percevait à peine les paroles. Elle ne comprenait pas ce qu’il lui disait et franchement, elle se sentait tellement à l’ouest qu’elle ne s’en préoccupait même pas. Elle avait à peine perçu son regard et au moment même où il commençait à partir, passant à coté d’elle, elle poussa le jeune homme de son bras droit avec une force très importante, comme-ci tout son corps avait voulut le faire tomber. Alexandrina avait maintenant le visage de profil et collé sur le carrelage du couloir, les yeux cette fois bien clos et la peau de son visage était très pâle. Elle était allongée, ses cheveux en pagaille collé à moitié sur son visage. Le jeune homme était surement à coté d’elle et couché sur le dos. Le bras d’Alexandrina était encore sur le torse du jeune homme… la jeune femme était tombé dans les pommes et elle avait entrainé le jeune homme dans sa chute… pas prête à se réveiller. xD

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Park Jun Ji

Park Jun Ji

Messages : 198
Quitte soudainement le cours [Alexandrina] V8mxxk
Liens Pratiques : Fiche | • Relations | • Topics

Age : 22 *trouve que le temps passe vite*
Nationalité : Korean
Formation : 3.B
Sexualité : Bisexuel - On dit que je suis touche à tout
Situation : Moi je dis vive la solitude hein xD

▪ ---- ▪
Taux de popularité:
Quitte soudainement le cours [Alexandrina] Left_bar_bleue0/0Quitte soudainement le cours [Alexandrina] Empty_bar_bleue  (0/0)
Sujet ?! : A discuter

Quitte soudainement le cours [Alexandrina] Empty
MessageSujet: Re: Quitte soudainement le cours [Alexandrina]   Quitte soudainement le cours [Alexandrina] EmptyMar 2 Mar - 23:05

    [jusitfy]Il avait bien vu que la surveillante ne l’écoutait pas, c’était tant mieux dans un sens, elle avait l’air tellement ailleurs qu’il en était rassuré. Il pouvait donc partir tranquille, enfin c’étai ce qu’il avait cru du moins. Parce qu’en moins de temps qu’il n’en fallait pour le dire, la surveillante l’avait poussé avec une force assez importante, enfin il en avait aussi été fortement surpris. Et ce fut la chute pour les deux jeunes gens, une chute assez dure mine de rien, Jun Ji s’étala de tout son long, son dos et sa tête cognant contre le carrelage. Le choc faisait vraiment mal, le temps qu’il reprenne ses esprits, il se touchait l’arrière de la tête après s’être légèrement redressé, il allait avoir une bosse … Tout ça à cause d’une surveillante qui ne faisait même pas attention à ce qu’elle faisait ! Il était un peu plus colérique maintenant, en plus elle était à moitié sur lui, elle ne faisait vraiment pas attention.

    Jun Ji « Quelle plaie … Vraiment. »

    Après avoir dit ça pour lui-même, il tourna la tête en direction de la surveillante, il la poussa légèrement pour pouvoir se redresser. Là il remarqua qu’elle était complètement évanouie, et en plus elle avait le teint pale … Il la bouscula légèrement pour voir si elle se réveillait, mais non, il se releva alors tant bien que mal car il avait un peu la tête qui lui tournait à cause du choc. Il songeait même à laisser la demoiselle là, pour pouvoir rentrer tranquillement chez lui, mais après réflexion, ça ne se faisait pas, et le coup lui avait un peu remis les idées en place. Et puis, elle avait bien choisi son moment pour tomber dans les pommes, c’était vraiment énervant. Néanmoins, Junnie se décida à essayer de la réveiller de nouveau, il la bouscula encore, en faisant attention de ne pas lui faire mal. Voyant que cela ne marchait pas, il se décida à la transporter à l’infirmerie, il ne pouvait pas faire autrement, il ne restait qu’à régler le moyen utilisé pour l’amener. Il n’allait pas faire de chichis, transporter une jeune femme évanouie était souvent compliqué, et comme elle ne pourrait pas avancer par ses propres moyens, il était obligé de la porter. Jamais il ne s’était imaginer devoir porter une demoiselle comme dans ces films, où la fille, plus ou moins jeune est portée comme une mariée, ou comme certains diraient, une princesse. Mais c’était bien ce qu’il faisait, heureusement que l’infirmerie n’était pas si loin, et que donc personne n’allait le voir transporter la belle jusque là-bas. Une fois arrivé, il chercha des yeux quelqu’un pour s’occuper de la surveillante, mais personne n’était présent, vraiment, ce n’était pas son jour. Junnie avait vraiment de quoi râler là, il ne se gênait d’ailleurs pas pour se plaindre seul. Il dépose ensuite la surveillante sur un lit, il la place bien pour ne pas qu’elle soit dans une mauvaise position et il songe à partir. Malheureusement, sa conscience l’interdisait carrément de partir, il n’y avait personne et c’était peut-être risqué de laisser la demoiselle là du coup. Vraiment agaçant, lui qui pensait pouvoir être tranquille, enfin depuis, il était un peu moins sur les nerfs, rester là pouvait aussi lui faire du bien non ? Il chercha donc une chaise ou un tabouret du regard, puis il trouva une chaise plus loin, il la ramena près du lit où était allongé la surveillante et se laissa tomber dessus. Il n’avait pas vraiment envie de veiller sur elle, mais il n’avait pas le choix maintenant, il espérait simplement que quelqu’un arrive vite. Mais personne n’arriva, il ne savait même pas à quelle heure il était arrivé et il n’avait même pas songé à sortir son téléphone pour regarder. La seule chose qu’il avait prise, c’était son mp3, il avait mis le son tout bas dans ses oreilles, histoire que ce ne soit pas trop silencieux, ça le calmait énormément. Et puis, c’était aussi pour entendre si quelqu’un arrivait, et si elle se réveillait, on ne savait jamais ce qui allait arriver en premier.

    Jun Ji « Aish, c’est vraiment embêtant d’être coincé là … Tu ne peux pas te réveiller toi ? Je ne vais pas te veiller jusqu’à demain. »

    Du coup, Jun l’avait tutoyé, comme elle était dans les pommes, elle n’en saurait sûrement rien. C’était sorti seul en plus, à la place du « vous » habituel, et puis maintenant qu’elle lui était tombée dessus en s’évanouissant ils étaient devenus un peu plus proche. Enfin, il valait mieux dire ça, parce que ce n’était pas tous les jours que quelqu’un s’évanouissait sur lui. Il attendait donc patiemment qu’elle se décide à se réveiller, étant donné qu’il y avait peu de chance que quelqu’un d’autre n’arrive à l’infirmerie. Le bon côté des choses était que ça lui faisait une bonne excuse pour avoir loupé le reste des cours, merci à la surveillante. Vraiment, ils étaient là depuis combien de temps maintenant ? Une heure ? Plus, il se décida enfin à sortir son téléphone de la poche pour regarder. Oui, c’était approximativement ça, pouah ! Le seul bon côté était la tranquillité du lieu, sinon l’infirmerie n’était vraiment pas un bon endroit.[/justify]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hasami Alexandrina

Hasami Alexandrina

Messages : 59
! Deep Change !
Liens Pratiques :
My story...
My links...
Topics with....

Age : 21 ans pour le moment
Nationalité : Japonaise & Americaine
Formation : Surveillante à l'université
Chambre : J'aimerais un colocataire pour m'aider à payer le loyer de mon appartement... T___T
Sexualité : Hétérosexuel - L'opposé m'attire
Situation : Célibataire

▪ ---- ▪
Taux de popularité:
Quitte soudainement le cours [Alexandrina] Left_bar_bleue0/0Quitte soudainement le cours [Alexandrina] Empty_bar_bleue  (0/0)
Sujet ?! : A discuter

Quitte soudainement le cours [Alexandrina] Empty
MessageSujet: Re: Quitte soudainement le cours [Alexandrina]   Quitte soudainement le cours [Alexandrina] EmptyMer 3 Mar - 19:01

    N’importe qui aurait surement paniqué à la voir dans un état pareil et surtout ne la voyant pas se réveiller, on aurait put s’inquiéter un peu plus et appeler directement les urgences mais bon, l’étudiant qui veillait sur elle n’avait apparemment pas prit la peine de le faire et il avait raison puisqu’elle s’était évanouie, rien de plus grave et pourtant… Non je plaisante, pas la peine de paniquer, rien de grave rien de grave ! Non, notre demoiselle reprenait doucement des couleurs. Allongée sur le lit d’infirmerie, il l’avait déposé-là dans une bonne posture de façon à ce qu’elle ne se réveille pas avec un torticolis, enfin peut-être. xD L’infirmière avait semblait-il, complètement désertée l’infirmerie et c’était tant mieux. Alexandrina n’aimait pas beaucoup le personnel de médecine qui lui rappelait trop de mauvais souvenir qu’il ne serait pas souhaitable d’évoquer ici. Sachez seulement que plus jeune, Alexandrina était extrêmement maladroite et elle s’est souvent retrouvé dans un lit d’hôpital ou sur une table d’opération >.<. Malgré son mauvais caractère et son air de guerrière farouche quand elle est très énervée et qu’elle se met sur la défensive, prête à abattre sa botte secrète sur l’interlocuteur qui est la cause de sa colère par exemple è_é, Alexandrina est très fragile. On pourrait la comparé et même si c’est banal, j’en consens, à une rose. Elle se protège de ses épines mais pourtant, ses pétales sont très fragiles… C’est vrai qu’au moindre choc, Hasami n’est pas très résistante ce qui est très contraire à son caractère. Paisiblement endormie, la jeune femme reprit conscience lentement mais surement au moment même ou Jun Ji prononça ces paroles :

    Jun Ji « Aish, c’est vraiment embêtant d’être coincé là … Tu ne peux pas te réveiller toi ? Je ne vais pas te veiller jusqu’à demain. »

    Elle l’avait entendue mais ne trouvant pas la force de parler ni même d’ouvrir les yeux, elle ne put dire quelque chose en réponse. Elle se réveilla la minute qui suivit. Le décor tournoya une seconde avant de se figer complètement. Elle ne bougea pas. Elle fixait le plafond sans dire un mot, le temps de se remémorer ce qui s’était passé. Elle s’était évanouie ? Elle ne s’en souvenait même pas. Par contre, elle se souvenait très bien de l’état dans lequel elle avait été depuis le petit matin. Finalement, elle conclut que c’était certainement ce qui été arrivé. Elle se rappela de « l’ombre » qui s’était rapproché d’elle avant qu’elle ne se retrouve dans ce lit, était-ce la même personne qui venait de dire quelque chose ? Elle avait beaucoup de mal à se rappeler de lui…

    Alexandrina tourna la tête vers lui tout en restant allongée. Il semblait plus préoccupé par son portable que par Alexandrina elle-même. Son visage ne lui disait rien, elle ne se rappelait pas lui avoir déjà parlé mais en l’observant un peu plus longtemps, elle fit très bien le rapprochement avec celui qu’elle avait rencontré dans le couloir. Les étudiants étaient nombreux à Yonsei, difficile de tous les repérer et de se rappeler de tous ces visages. Elle se souleva doucement pour se mettre en appuie sur ses coudes en poussant un petit gémissement dévoilant la difficulté de ce changement de position. Elle se força à se pousser en arrière en laissant ses jambes allongées pour poser son dos contre son coussin. Regardant droit devant-elle à l’endroit ou se trouvait le bureau de l’infirmière, elle dit au jeune homme assit à ses côtés, le nez toujours dans son portable :

    |Alexandrina|-Tu ne vas pas me dire que tu te plains de rater quelques minutes de cours quand même ?

    Elle pivota son visage sur lui pour lui adresser un sourire bienveillant. Si les paroles du jeune homme la veille avait été un brouhaha dans sa tête avant qu’elle ne s’évanouisse, maintenant, il lui semblait les avoir clairement entendue. Elle mit une main sur son front et ferma les yeux, un mal de tête terrible tambourinait dans sa tête mais il ne l’empêchait pas pour autant de parler.
    Elle pivota une nouvelle fois la tête vers lui. Si le jeune homme partait, elle n’attendrait pas l’infirmière. Parfois, Alexandrina était plutôt têtue. La simple idée d’être auscultée la dérangeait pour les raisons citées plus haut.

    |Alexandrina|- Pardon… merci de m’avoir emmené ici. Je suppose que je me suis évanouie et… sa a du être un calvaire pour toi de me porter j’imagine… alors je te remercie et… s’il te plait… peux tu m’aider encore une fois même si je suppose qu’aider cette sorcière de surveillante et très énervant pour toi ? Peux-tu je t’en supplie… trouver quelque chose contre le mal de tête dans… dans peut-être, la boite à pharmacie derrière le bureau de l’infirmière ?

    Elle le regardait toujours, attendant une réaction tout en se préparant à une réaction négative. Après tout elle avait le mauvais rôle partout ou elle passait dans cette université, rares étaient les élèves qui la prenait en sympathie. Quel genre d’élève pourrait avoir de la compassion pour elle ? xD Il en avait eu un petit peu quand même pour l’avoir emmener à l’infirmerie… non ? u.u
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Park Jun Ji

Park Jun Ji

Messages : 198
Quitte soudainement le cours [Alexandrina] V8mxxk
Liens Pratiques : Fiche | • Relations | • Topics

Age : 22 *trouve que le temps passe vite*
Nationalité : Korean
Formation : 3.B
Sexualité : Bisexuel - On dit que je suis touche à tout
Situation : Moi je dis vive la solitude hein xD

▪ ---- ▪
Taux de popularité:
Quitte soudainement le cours [Alexandrina] Left_bar_bleue0/0Quitte soudainement le cours [Alexandrina] Empty_bar_bleue  (0/0)
Sujet ?! : A discuter

Quitte soudainement le cours [Alexandrina] Empty
MessageSujet: Re: Quitte soudainement le cours [Alexandrina]   Quitte soudainement le cours [Alexandrina] EmptyJeu 4 Mar - 16:43

    N’importe qui ? Peut-être, mais pas Jun Ji, d’autant plus qu’elle n’avait sûrement rien de grave, et que donc ce serait déranger les urgences pour rien, enfin pour pas grand-chose. Attendant enfin un signe de vie de la demoiselle, qui en passant, reprenait de jolies couleurs, Jun jouait avec son téléphone, après tout il devait bien passer le temps. Mais il ne fit pas attention à ce détail, trop occupé avec son téléphone, et puis il ne s’inquiétait aucunement pour la surveillante. Après tout, elle s’était simplement évanouie, et elle n’était pas tombée de quatre mètres quand même, au plus Jun jugeait qu’elle était tombée d’un mètre soixante cinq, même si il n’en savait rien. En plus, le jeune homme avait réellement envie de rentrer chez lui, l’infirmerie n’étant pas un des lieux qu’il affectionnait le plus dans l’établissement … En repensant au fait qu’il venait de s’étaler magnifiquement, il en eut mal à la tête, vraiment, quelle honte pour lui. Enfin, il n’avait rien eu de grave, et il n’en était pas à sa première chute, enfin dans l’établissement oui, mais tant pis. Personne n’avait vu cette scène donc ça allait parfaitement. Soudain, il fut sorti de sa distraction par un petit gémissement de la part de la surveillante, elle était enfin réveillée ? Bonne nouvelle, au moins il n’allait pas rester là plus longtemps, enfin c’était ce qu’il pensait.

    |Alexandrina|-Tu ne vas pas me dire que tu te plains de rater quelques minutes de cours quand même ?

    Jun Ji – « Non, ça m’arrange au contraire, pour tout vous dire, je comptais rentrer chez moi quand vous m’êtes tombée dessus. »

    Au moins, il ne mentait pas, mais bon, il s’attendait peut-être à recevoir des réprimandes maintenant qu’il avait dit ça. Enfin, si tel était le cas, il ferait comme si il n’entendait pas la demoiselle, après tout il savait très bien faire. On pouvait remarquer une nette amélioration dans son état, il avait perdu son regard noir, et il était presque normal. Il ne répondit pas au sourire bienveillant de la surveillante, sous un seul prétexte, il ne souriait pas à n’importe qui. Junnie se demanda alors comment ça se faisait qu’elle s’était évanouie, et il allait lui poser la question mais il n’en eut pas le temps car elle parla avant lui.

    |Alexandrina|- Pardon… merci de m’avoir emmené ici. Je suppose que je me suis évanouie et… sa a du être un calvaire pour toi de me porter j’imagine… alors je te remercie et… s’il te plait… peux tu m’aider encore une fois même si je suppose qu’aider cette sorcière de surveillante et très énervant pour toi ? Peux-tu je t’en supplie… trouver quelque chose contre le mal de tête dans… dans peut-être, la boite à pharmacie derrière le bureau de l’infirmière ?

    Un calvaire de la porter ? Mais elle était légère comme une plume, ça n’avait donc pas du tout été un calvaire. Parfois les gens avaient de drôles de préjugés sur eux-mêmes, vraiment. Enfin, il avait beau pensé ça, il était pareil, en bien pire parfois, il n’avait pas une très haute opinion de lui, et il était très peur sûr de lui aussi. Enfin, il avait été remercié pour son geste, et ensuite la surveillante lui demandait de l’aider à nouveau. Il soupire après avoir entendu sa phrase, d’accord, il disait pareil sur lui parfois, mais elle exagérait beaucoup, enfin il le pensait. À moins que quelqu’un le lui ait dit directement, dans ce cas il n’était pas très fin, ça ne se faisait pas. Il regarde ensuite vers le bureau de l’infirmière, il y avait une boite à pharmacie ? Sans doute, à vrai dire, il fréquentait tellement peu l’endroit qu’il ne pouvait pas savoir ce petit détail. Jun Ji repose ensuite son attention sur la surveillante, puis il se lève pour aller chercher la boite derrière le bureau … Alors, des comprimés contre le mal de tête, encore fallait-il qu’il y en ait là-dedans. Heureusement que personne ne le voyait fouiller et se servir, en temps normal, cela ne se faisait pas. Oh et puis zut, elle n’avait qu’à être présente cette infirmière, ou l’infirmier, peu importe. Il trouve enfin ce que la jeune surveillante voulait, mais il fallait de l’eau aussi pour qu’elle puisse prendre le médicament. Jun se dirige donc vers l’évier pas loin et prend un gobelet qu’il remplit d’eau. Il revient ensuite vers la surveillante et lui tend le tout.

    Jun Ji – « Tenez … Vous avez de la chance qu’il y avait de quoi soigner le mal de tête dans cette petite boite. Au fait, c’est à cause de quoi que vous vous êtes évanouie ? Sans vouloir me montrer indiscret bien sûr. Ah ! Et vous portez n’a pas du tout été un calvaire, je tenais à préciser ça. »

    Il fixait la demoiselle en attendant une réponse maintenant, il s’était finalement risqué à lui poser la question. C’est vrai que c’était bizarre de s’évanouir d’un coup. Du coup, il s’était remis à la vouvoyez, c’était vachement plus poli, et ses parents ne l’avaient pas élevés pour qu’il soit totalement impoli. Et même si elle devait avoir le même que lui, elle n’était pas une simple élève et il devait donc un minimum de respect non ? Si … Enfin, maintenant si elle l’autorisait à tutoyer, c’était totalement différent, enfin ce n’était pas le cas. Enfin, il avait finalement décider de rester un peu plus longtemps avec la surveillante, histoire qu’il ne lui arrive rien de grave si jamais il partait comme ça.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Park Jun Ji

Park Jun Ji

Messages : 198
Quitte soudainement le cours [Alexandrina] V8mxxk
Liens Pratiques : Fiche | • Relations | • Topics

Age : 22 *trouve que le temps passe vite*
Nationalité : Korean
Formation : 3.B
Sexualité : Bisexuel - On dit que je suis touche à tout
Situation : Moi je dis vive la solitude hein xD

▪ ---- ▪
Taux de popularité:
Quitte soudainement le cours [Alexandrina] Left_bar_bleue0/0Quitte soudainement le cours [Alexandrina] Empty_bar_bleue  (0/0)
Sujet ?! : A discuter

Quitte soudainement le cours [Alexandrina] Empty
MessageSujet: Re: Quitte soudainement le cours [Alexandrina]   Quitte soudainement le cours [Alexandrina] EmptyJeu 4 Mar - 16:45

    N’importe qui ? Peut-être, mais pas Jun Ji, d’autant plus qu’elle n’avait sûrement rien de grave, et que donc ce serait déranger les urgences pour rien, enfin pour pas grand-chose. Attendant enfin un signe de vie de la demoiselle, qui en passant, reprenait de jolies couleurs, Jun jouait avec son téléphone, après tout il devait bien passer le temps. Mais il ne fit pas attention à ce détail, trop occupé avec son téléphone, et puis il ne s’inquiétait aucunement pour la surveillante. Après tout, elle s’était simplement évanouie, et elle n’était pas tombée de quatre mètres quand même, au plus Jun jugeait qu’elle était tombée d’un mètre soixante cinq, même si il n’en savait rien. En plus, le jeune homme avait réellement envie de rentrer chez lui, l’infirmerie n’étant pas un des lieux qu’il affectionnait le plus dans l’établissement … En repensant au fait qu’il venait de s’étaler magnifiquement, il en eut mal à la tête, vraiment, quelle honte pour lui. Enfin, il n’avait rien eu de grave, et il n’en était pas à sa première chute, enfin dans l’établissement oui, mais tant pis. Personne n’avait vu cette scène donc ça allait parfaitement. Soudain, il fut sorti de sa distraction par un petit gémissement de la part de la surveillante, elle était enfin réveillée ? Bonne nouvelle, au moins il n’allait pas rester là plus longtemps, enfin c’était ce qu’il pensait.

    |Alexandrina|-Tu ne vas pas me dire que tu te plains de rater quelques minutes de cours quand même ?

    Jun Ji – « Non, ça m’arrange au contraire, pour tout vous dire, je comptais rentrer chez moi quand vous m’êtes tombée dessus. »

    Au moins, il ne mentait pas, mais bon, il s’attendait peut-être à recevoir des réprimandes maintenant qu’il avait dit ça. Enfin, si tel était le cas, il ferait comme si il n’entendait pas la demoiselle, après tout il savait très bien faire. On pouvait remarquer une nette amélioration dans son état, il avait perdu son regard noir, et il était presque normal. Il ne répondit pas au sourire bienveillant de la surveillante, sous un seul prétexte, il ne souriait pas à n’importe qui. Junnie se demanda alors comment ça se faisait qu’elle s’était évanouie, et il allait lui poser la question mais il n’en eut pas le temps car elle parla avant lui.

    |Alexandrina|- Pardon… merci de m’avoir emmené ici. Je suppose que je me suis évanouie et… sa a du être un calvaire pour toi de me porter j’imagine… alors je te remercie et… s’il te plait… peux tu m’aider encore une fois même si je suppose qu’aider cette sorcière de surveillante et très énervant pour toi ? Peux-tu je t’en supplie… trouver quelque chose contre le mal de tête dans… dans peut-être, la boite à pharmacie derrière le bureau de l’infirmière ?

    Un calvaire de la porter ? Mais elle était légère comme une plume, ça n’avait donc pas du tout été un calvaire. Parfois les gens avaient de drôles de préjugés sur eux-mêmes, vraiment. Enfin, il avait beau pensé ça, il était pareil, en bien pire parfois, il n’avait pas une très haute opinion de lui, et il était très peur sûr de lui aussi. Enfin, il avait été remercié pour son geste, et ensuite la surveillante lui demandait de l’aider à nouveau. Il soupire après avoir entendu sa phrase, d’accord, il disait pareil sur lui parfois, mais elle exagérait beaucoup, enfin il le pensait. À moins que quelqu’un le lui ait dit directement, dans ce cas il n’était pas très fin, ça ne se faisait pas. Il regarde ensuite vers le bureau de l’infirmière, il y avait une boite à pharmacie ? Sans doute, à vrai dire, il fréquentait tellement peu l’endroit qu’il ne pouvait pas savoir ce petit détail. Jun Ji repose ensuite son attention sur la surveillante, puis il se lève pour aller chercher la boite derrière le bureau … Alors, des comprimés contre le mal de tête, encore fallait-il qu’il y en ait là-dedans. Heureusement que personne ne le voyait fouiller et se servir, en temps normal, cela ne se faisait pas. Oh et puis zut, elle n’avait qu’à être présente cette infirmière, ou l’infirmier, peu importe. Il trouve enfin ce que la jeune surveillante voulait, mais il fallait de l’eau aussi pour qu’elle puisse prendre le médicament. Jun se dirige donc vers l’évier pas loin et prend un gobelet qu’il remplit d’eau. Il revient ensuite vers la surveillante et lui tend le tout.

    Jun Ji – « Tenez … Vous avez de la chance qu’il y avait de quoi soigner le mal de tête dans cette petite boite. Au fait, c’est à cause de quoi que vous vous êtes évanouie ? Sans vouloir me montrer indiscret bien sûr. Ah ! Et vous portez n’a pas du tout été un calvaire, je tenais à préciser ça. »

    Il fixait la demoiselle en attendant une réponse maintenant, il s’était finalement risqué à lui poser la question. C’est vrai que c’était bizarre de s’évanouir d’un coup. Du coup, il s’était remis à la vouvoyez, c’était vachement plus poli, et ses parents ne l’avaient pas élevés pour qu’il soit totalement impoli. Et même si elle devait avoir le même que lui, elle n’était pas une simple élève et il devait donc un minimum de respect non ? Si … Enfin, maintenant si elle l’autorisait à tutoyer, c’était totalement différent, enfin ce n’était pas le cas. Enfin, il avait finalement décider de rester un peu plus longtemps avec la surveillante, histoire qu’il ne lui arrive rien de grave si jamais il partait comme ça.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hasami Alexandrina

Hasami Alexandrina

Messages : 59
! Deep Change !
Liens Pratiques :
My story...
My links...
Topics with....

Age : 21 ans pour le moment
Nationalité : Japonaise & Americaine
Formation : Surveillante à l'université
Chambre : J'aimerais un colocataire pour m'aider à payer le loyer de mon appartement... T___T
Sexualité : Hétérosexuel - L'opposé m'attire
Situation : Célibataire

▪ ---- ▪
Taux de popularité:
Quitte soudainement le cours [Alexandrina] Left_bar_bleue0/0Quitte soudainement le cours [Alexandrina] Empty_bar_bleue  (0/0)
Sujet ?! : A discuter

Quitte soudainement le cours [Alexandrina] Empty
MessageSujet: Re: Quitte soudainement le cours [Alexandrina]   Quitte soudainement le cours [Alexandrina] EmptySam 6 Mar - 19:58

Tout le temps où il s’occupa de lui trouver un médicament pour la soulager, elle le regarda faire. Au début elle pensa à ce qu’elle allait lui dire pour le remercier puis après, elle dériva en pensant qu’il était bien gentil de s’occuper d’elle sans broncher alors que n’importe quel étudiant aurait certainement choisit de la laisser crever la bouche ouverte. Elle inclina la tête de haut en bas pour le remercier, même si il avait le dos tourné, puis elle se recoucha en repoussant le coussin pour pouvoir poser sa tête dessus. Elle redéposa sa main moite sur son crâne et elle attendit gentiment et sans dire un mot qu’il lui donne le verre d’eau et le comprimé. Finalement, ils n’étaient pas tous si méchant ces étudiants. En tout cas, elle appréciait beaucoup celui qui l’avait aidé et l’aidait encore même si elle était certaine que l’aider ne lui faisait pas vraiment plaisir. Il faisait surement tout ça parce qu’il le devait, c’est tout. Parce qu’il avait une conscience et qu’il n’allait quand même pas la laisser là à attendre une infirmière qui n’arriverais jamais, non ? xD Dites-moi que c’est pour ça ! xD pensait-elle.

Jun Ji – « Tenez … Vous avez de la chance qu’il y avait de quoi soigner le mal de tête dans cette petite boite. Au fait, c’est à cause de quoi que vous vous êtes évanouie ? Sans vouloir me montrer indiscret bien sûr. Ah ! Et vous portez n’a pas du tout été un calvaire, je tenais à préciser ça. »

Elle du faire un effort pour se remettre dans la même posture que quelques minutes auparavant pour pouvoir prendre le verre et le comprimé dans la même main. Une fois le dos de nouveau contre la rambarde du lit, elle déballa le comprimé pour le balancer dans le verre d’eau afin qu’il se dissout. Elle déposa le verre sur la table de chevet, quelques secondes passèrent dans le silence.

Alexandrina : Tu sais, tu peux me tutoyer. Nous avons peut-être à peu près le même âge, être surveillante n’est pas non plus une haute place dans la hiérarchie alors… tu peux me tutoyer, si tu veux. D’ailleurs, tu peux même m’appeler par mon prénom. Je m’appelle Alexandrina et toi, quel est le tient ?

Elle en faisait peut-être trop cette sorcière de surveillante. Elle lui prenait son temps, elle lui demandait de lui donner un verre d’eau et un comprimé et en plus elle l’embêtait pour une histoire de tutoiement… ralala, était-ce son état ou bien, Alexandrina devenait barbante ? Plutôt incroyable pour quelqu’un qui ne dit presque rien habituellement.
Alexandrina récupéra le verre puis elle le but d’un trait avant de le redéposer sur la table de chevet :

Alexandrina : Pour en revenir à ce qui m’est arrivé dans le couloir tout à l’heure… je ne m’explique pas. Je n’ai pas beaucoup dormie cette nuit… je pense que c’est à cause de ça et puis, je n’ai rien avalé. C’est de ma faute et c’est idiot. J’aimerais quand même te remercié encore une fois, c’est vraiment gentil de ta part… je pense que, peu d’étudiant aurait agit comme toi pour m’aider…


Alexandrina regardait le bout de ses pieds, comme une petite fille qui aurait beaucoup de peine à avouer qu’elle a fait une bêtise du style : J’ai cassé le pot de fleur de la chambre de maman… mais j’ai pas fait exprès papa, tu vas me donner une punition ? Oui elle était gênée, génée parce que c’était la première fois qu’une chose pareille lui arrivait et en plus, elle avait entrainé un étudiant avec elle. Vraiment celle-là alors…

Des pas retentirent dans le couloir de l’infirmerie puis quelqu’un tourna la poignée de la porte pour l’ouvrir. Une femme d’âge mure recourbé sur elle-même, des lunettes sur le nez, une blouse blanche comme on en voit chez toutes les infirmières et les cheveux attachées d’une queue de chevale, faisait son entrée. Elle semblait très surprise de trouvait là la surveillante et un étudiant. Elle se rapprocha du lit pour demander à l’étudiant ce qu’il faisait ici mais c’est Alexandrina qui prit la parole avant lui :

Alexandrina : Je…ce jeune homme m’a transporté ici parce que je ne… je ne me sentais pas très bien mais en faite… tout vas bien maintenant. Je me suis permis de prendre l’un de vos cachets contre le mal de tête.

L’infirmière : Vous êtes sur que vous allez mieux ? Il vaudrait mieux que je vous ausculte si vous voulez bien… vous êtes pâle mademoiselle, restez allongée je vais m’occuper de vous. Jeune homme, vous pouvez sortir.

Alexandrina regarda l’infirmière avec de grands yeux. Non, elle ne pouvait l’ausculter et encore moi la toucher avec son stéthoscope ! Elle se leva en toute hâte pour se retrouver debout à coté de l’étudiant, en faisant mine d’aller mieux. Mais non, je vous assure que tout vas bien aurait-elle dit mais à peine debout, elle fut de nouveau prise de vertige et elle retomba assise sur son lit. Elle regarda le bout de ses pieds, un regard profondément triste dans les yeux :

Alexandrina : D’accord, pas si bien que ça mais je vous en pris… j’ai juste besoin de repos, aider moi à marcher jusqu’au bureau des surveillants et je demanderais à rentrer chez moi.

L’infirmière insista pour qu’elle ne bouge pas de son lit. Mais Alexandrina s'entêtait à vouloir se relever alors elle du parler un peu plus fort pour l'obliger à rester assise. A sa deuxième tentative, l’infirmière de Yonsei la bloqua en posant ses deux mains sur ses épaules. Alexandrina poussa l’infirmière de façon un peu brusque et elle lui cria de ne pas la toucher. L’infirmière recula de quelques pas, stupéfaite puis elle consulta l’étudiant toujours présent du regard. Cette-fois, on la prendrait pour une folle…

L’infirmière : Très bien, comme vous voudrez.

L’infirmière fit demi-tour et quitta l’infirmerie, refermant la porte derrière-elle. Alexandrina s’en voulait d’avoir aussi brutal avec elle… elle tremblait un peu et avait du mal à se calmer, elle plia ses jambes qu’elle ramena contre elle et elle colla sa tête contre ses genoux. Maintenant, Jun Ji pourrait raconter à tout le monde ce qu'il avait vue à l'infirmerie... on dirait de mademoiselle Hasami qu'elle a peur des médecins, qu'elle déteste être ausculter ou plein de choses du genre... Sa gorge était nouée, elle n'osa pas parler, elle s'attendait à l'entendre quitter la pièce.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Park Jun Ji

Park Jun Ji

Messages : 198
Quitte soudainement le cours [Alexandrina] V8mxxk
Liens Pratiques : Fiche | • Relations | • Topics

Age : 22 *trouve que le temps passe vite*
Nationalité : Korean
Formation : 3.B
Sexualité : Bisexuel - On dit que je suis touche à tout
Situation : Moi je dis vive la solitude hein xD

▪ ---- ▪
Taux de popularité:
Quitte soudainement le cours [Alexandrina] Left_bar_bleue0/0Quitte soudainement le cours [Alexandrina] Empty_bar_bleue  (0/0)
Sujet ?! : A discuter

Quitte soudainement le cours [Alexandrina] Empty
MessageSujet: Re: Quitte soudainement le cours [Alexandrina]   Quitte soudainement le cours [Alexandrina] EmptySam 13 Mar - 17:16

    La surveillante avait dû faire un petit effort pour se repositionner assise sur le lit, la chute lui avait vraiment fait mal à la tête ? C’était possible, mais alors, ça pouvait être plus grave que ça en fait, enfin non, il ne valait mieux pas penser au pire, tout irait bien. Des chutes, même moi j’en avais fait, et pas que des petites, certaines avaient vraiment été catastrophiques, je vous assure que tomber d’un toit c’est dur. Enfin, il n’était pas du tout question de moi et ma vie là, mais plutôt d’elle. Elle venait de déballer le comprimer et de le laisser tomber dans le verre d’eau, et pendant ce temps je n’avais rien eu d’autre à faire que de la regarder. Le silence c’était quelque peu installer, pendant seulement quelques secondes. Oui, elle venait de reprendre la parole, le temps que le comprimer finisse de se dissoudre dans l’eau …

    Alexandrina - «  Tu sais, tu peux me tutoyer. Nous avons peut-être à peu près le même âge, être surveillante n’est pas non plus une haute place dans la hiérarchie alors… tu peux me tutoyer, si tu veux. D’ailleurs, tu peux même m’appeler par mon prénom. Je m’appelle Alexandrina et toi, quel est le tient ? »

    Jun Ji - « Sans doute que nous avons presque le même âge … Alexandrina donc ? D’accord … Moi c’est Jun Ji. »

    J’avais fait court, les discours n’étaient vraiment pas fait pour moi, il n’y avait qu’avec Yoo Him que je me mettais à parler énormément, enfin quand j’en avais l’occasion, sinon j’aimais énormément les phrases courtes, oui, c’était ça. Et puis, j’avais dit l’essentiel, c’était donc bon, elle voulait connaître mon prénom, c’était maintenant chose faite. Quand au fait qu’elle parle beaucoup ? Je n’en avais que faire, je ne la connaissais que depuis quelques minutes, enfin un peu plus qu’une dizaine de minutes maintenant, mais je ne savais pas qu’elle n’était pas du genre bavarde d’habitude. Je songeais aussi qu’il faudrait que je parte, si jamais l’infirmière revenait, elle allait vouloir que je m’en aille, c’était toujours comme ça. Alexandrina venait maintenant de récupérer le verre pour le boire d’une traite, je fis la grimace rien qu’à penser au mauvais goût de l’aspirine, elle avait bien du courage d’avoir bu ce truc d’un coup. Enfin, on disait que c’était mieux, mais le goût était tout de même mauvais.

    Alexandrina - «  Pour en revenir à ce qui m’est arrivé dans le couloir tout à l’heure… je ne m’explique pas. Je n’ai pas beaucoup dormie cette nuit… je pense que c’est à cause de ça et puis, je n’ai rien avalé. C’est de ma faute et c’est idiot. J’aimerais quand même te remercié encore une fois, c’est vraiment gentil de ta part… je pense que, peu d’étudiant aurait agit comme toi pour m’aider… »

    Mais voyons, il fallait la dormir la nuit, c’était fait pour ça, sinon il ferait jour tout le temps. Oui, mon raisonnement est totalement con, je l’avoue, mais bon, c’était la vérité en même temps. À cause de « ça » ? C’était quoi la raison, je ne comprenais pas ce qui avait bien pu lui arriver, c’était bizarre. Quand eu fait que je l’avais aidé, je l’avais fait parce que je ne me voyais pas la laisser là, seule dans ce couloir, c’était tout de même beaucoup mieux ici. Parce contre, elle remerciait trop à mon goût maintenant, une fois c’était bien suffisant. Elle avait l’air gênée en plus, comme si elle avait fait quelque chose de mal, alors qu’en fait, ce n’était vraiment rien.

    Jun Ji - « À cause de « ça » ? Et il faut manger, sinon c’est normal que tu tombes aussi facilement dans les pommes. Il y a quelque chose ne particulier qui te ferait plaisir lorsqu’on sortira d’ici ? »

    Et voilà, je m’étais peut-être trop laissé emporter, c’est juste que je ne supporte pas trop les gens qui ne mangent pas, c’était pour ça qu’elle était tombée dans les pommes. Bon, au moins mon caractère était redevenu à peu près normal, c’était déjà ça. Pourquoi à peu près ? Parce que vous verrez sans doute plus tard, si je vous le dévoile maintenant, il n’y aura plus de surprise. Bref ! Je songeais au fait qu’elle n’allait peut-être pas accepter ma proposition, de toute manière je ne le prendrais pas mal, ce n’était pas grave, des refus arrivaient fréquemment. Puis, l’infirmière fit soudain son entrée dans la pièce, elle en avait mis du temps ! En plus, j’étais persuadé qu’elle s’approchait de moi pour me demander ce que je faisais là, mais la surveillante ne lui en laissa même pas le temps. Elle avait déjà expliquée ma présence ici, et déjà l’infirmière me demandait de sortir, franchement, elle pouvait être plus cool, j’étais quand même déjà resté là un bon moment. Mais bon, puisqu’il fallait sortir … Je me levais alors lentement tandis qu’Alexandrina avait repris la parole pour dire qu’elle avait juste besoin de repos, et qu’elle ne voulait pas être auscultée. Avait-elle peur d’une simple vérification ? Apparemment oui, vu la façon dont elle venait de repousser l’infirmière, après que celle-ci eu insistée deux fois quand même. Enfin, le fait qu’elle me force à rester ici ne m’aurait pas plus aussi.

    L’infirmière - « Très bien, comme vous voudrez. »

    Avait-elle été vexée ? Probablement, c’est sûr que la surveillante avait été très claire là, elle ne voulait pas. Du coup la vieille femme (bah quoi, elle n’était plus toute jeune hein xP) était donc reparti en fermant la porte, nous laissant donc là. Je porte alors mon attention sur la demoiselle, elle avait l’air très mal d’un coup, je me demandais quoi faire. Quitter la pièce comme la femme avant moi, ou rester ici ? Je venais de me donner quelques secondes pour y réfléchir, puis finalement je m’étais décidé à rester là. Je ne voulais pas la laisser seule, mais je ne savais même pas pourquoi je restais, ma conscience me disait de le faire. Je m’assois alors au bord du lit, assez loin de la demoiselle, tout en la fixant d’un air normal.

    Jun Ji - [b]« Tu n’a pas l’air d’aimer le personnel médical … Enfin, ça ne me regarde pas … Ça va mieux ? » 

    Je posais la question sachant que la réponse allait sûrement être négative, enfin peut-être plutôt … Si elle tenait vraiment à retourner au bureau des surveillants, je l’accompagnerais, mais bon je n’avais pas vraiment envie de mettre les pieds là-bas, tout ce que je désirais, c’était quitter l’établissement … Pfff, c’était sûrement impossible, elle ne me laisserait pas partir comme ça.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hasami Alexandrina

Hasami Alexandrina

Messages : 59
! Deep Change !
Liens Pratiques :
My story...
My links...
Topics with....

Age : 21 ans pour le moment
Nationalité : Japonaise & Americaine
Formation : Surveillante à l'université
Chambre : J'aimerais un colocataire pour m'aider à payer le loyer de mon appartement... T___T
Sexualité : Hétérosexuel - L'opposé m'attire
Situation : Célibataire

▪ ---- ▪
Taux de popularité:
Quitte soudainement le cours [Alexandrina] Left_bar_bleue0/0Quitte soudainement le cours [Alexandrina] Empty_bar_bleue  (0/0)
Sujet ?! : A discuter

Quitte soudainement le cours [Alexandrina] Empty
MessageSujet: Re: Quitte soudainement le cours [Alexandrina]   Quitte soudainement le cours [Alexandrina] EmptyDim 14 Mar - 18:53

Jun Ji - « Tu n’a pas l’air d’aimer le personnel médical … Enfin, ça ne me regarde pas … Ça va mieux ? »

Quoi ? Jun Ji était encore là ? Pourquoi restait-il avec elle ? Alexandrina était quelque peu flatter d’entendre la voix de l’étudiant résonner dans l’infirmerie, il n’avait même pas prit congé alors qu’on lui avait précédemment demandé de sortir et en plus, il n’était même pas obligé de rester. Restait-il pour veiller sur elle ? … sa décision de rester, personne ne l’avait forcé à la prendre.

Elle rabattit ses jambes sur le lit de l’infirmerie et elle baissa la tête en avant. Ses cheveux tombèrent devant son visage, elle les rabattit en arrière et pour les empêcher de retomber sur son visage, elle les colla derrières ses oreilles.

Si elle allait mieux ? peut-être un petit peu mais elle se sentait quand même très fatiguée. Le comprimée prenait du temps à faire effet mais elle en ressentait quand même les bienfaits. Se positionnant une nouvelle fois en position assise en bordure du lit, elle allongea ses bras le long de son corps en déposant ses mains au bord du lit, comme prête à se lever. Elle avala sa salive, sentant sa gorge de nouveau prête à faire fonctionner ses cordes vocales. Elle releva son visage sur Jun Ji et elle esquissa un sourire gênée et elle hocha la tête pour confirmer ce qu’il lui avait dit :

Alexandrina : « Tu dois trouver sa ridicule… »

En forçant et en s’aidant de ses bras, Alexandrina se remit debout sur ses pieds. Elle réajusta ses vêtements en prenant soin de remettre en place le col de sa veste bleu marine. Puis, elle reporta son attention sur Jun Ji qui devait vraiment s’impatienter à force de rester ici, à s’occuper d’elle. Alexandrina trouvait qu’elle avait exagéré de lui demander de l’aide pour qu’il lui apporte un comprimé mais sans lui, elle ne se sentirait pas vraiment mieux et elle serait sans doute inapte à se relever.

Alexandrina: « Merci beaucoup Jun Ji. Tu dois trouver que je me répète… seulement…tu sais comme moi que les étudiants ne m’apprécient pas beaucoup enfin…. Je suis désolé. Et je suis aussi désolé, si je t’énerve à force de te remercier. Je ne t’en demanderais pas plus. Je vais me débrouiller pour regagner mon bureau, je n’aime pas être un fardeau. Est-ce que tu vois un moyen pour que je puisse me faire pardonner ? Je me suis quand même écroulé sur toi. Excuse-moi… »

Alexandrina se rapprocha de la porte de sortie de l’infirmerie, faisant signe à Jun Ji de la suivre. Elle pouvait marcher toute seule, s’était l’essentiel. L’odeur des médicaments et les différents objets utilisés par l’infirmière lui donnait une boule au ventre, elle ne voulait pas rester une minute de plus dans l’infirmerie et encore moins obligé Jun Ji à la supporter d’avantage. Quand ils se retrouvèrent dans le couloir, tout deux pouvaient maintenant se séparer. Le ventre d’Alexandrina gargouillait. Elle releva les yeux sur ceux de Jun Ji :

Alexandrina : « J’ai trouvé. J'ai les symptômes de l’Hypoglycémie ! »

La demoiselle souriait de toutes ses dents, comme-ci elle avait fait une merveilleuse découverte. Ben oui, c’était surement ça ! Ses troubles de la vision ce matin-là, la fatigue qui l’accablait, les mots de têtes quand elle s’était réveillée tout à l’heure et cette sensation de faim importante. Faiiim… oui faim, elle avait tellement faim mais jusqu’alors, elle n’avait pas ressentie e besoin de manger. Son ventre recommença à se lamenter, elle posa une main dessus et elle parla pour elle-même, :

Alexandrina : « J’ai faaiiim….il faut que je mange quelque chose ! T___T »

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Quitte soudainement le cours [Alexandrina] Empty
MessageSujet: Re: Quitte soudainement le cours [Alexandrina]   Quitte soudainement le cours [Alexandrina] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Quitte soudainement le cours [Alexandrina]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La santé au cours de l'Histoire : Révélations inattendues
» 1er cours de 3é année : L'introduction à la matière [Close]
» Planning des cours
» Un cours d'Initiation au Quidditch pour toutes les années ?
» Cours n°1: Les Billywigs [1ères/2èmes/3èmes/4èmes années]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Yonsei University :: ♠ Yonsei - 연세대 ♠ :: ›› NORTH PART :: Couloirs et Escaliers-
Sauter vers: